Pascal Périz

Né le 12 janvier 1961, en Normandie, Pascal Périz est le dernier après deux grandes soeurs et un grand frère : cette place fait qu'il sera un peu chouchouté. Mais, sa famille est unie. Son père a joué de la guitare et voulait chanter.

Vers l'âge de 7 ans, il commence à apprendre la guitare tout seul. A 10 ans, il découvre Michel Polnareff avec la chanson « L'amour avec toi », puis Chet Atkins. Jusqu'à 18 ans, il fera beaucoup de sport, en particulier du tennis où il jouera en compétition. Dans sa tête, tout était clair : il voulait être joueur de tennis professionnel. Au Lycée déjà, il crée le groupe Stanway. Premiers pas dans la musique. Après l'armée où il s'est fait réformer au bout de deux mois, il se découvre une passion pour la musique.

Il créé alors avec son frère le groupe « les Alligators », où il rencontre Alain et il enregistrera un disque 25 cm. En 1979, alors que l'on est en pleine sortie du disco, le groupe préfère jouer du Rock-à-Billy. Ils arriveront quand même, en 1980, à faire la première partie à l'Olympia d'Eddy Mitchell pendant un mois. D'autres concerts sur la France suivirent.

En 1982, Pascal décide d'arrêter avec le groupe. Il travaille alors à la banque comme caissier pendant trois ans. Mais ça ne le branchait pas. Il s'inscrit alors au concours pour devenir infirmier psy pour soigner par la musicothérapie. Mais ça n'a pas marché. En parallèle, il joue toujours dans des groupes comme les Matadors. Puis le projet Pow woW lui a été présenté.


Pascal enfant "guitariste dans l'âme" au temps des Alligators


Retour à la page précédente